Ergonomie et méthode agile : itérations décalées

Le suivi de projet en ergonomie n’est pas nécessairement intégré au processus de développement en tant que tel. Il peut aussi lui être parallèle. En effet, il est possible de réaliser des itérations parallèles entre production, conception et ergonomie.

Chaque itération étant légèrement décalée par rapport aux autres, cela permet de travailler de façon complémentaire et d’enchainer les différentes phases d’une itération, tout en permettant aux équipes de développement de toujours pouvoir avancer sur l’une ou l’autre des phases.

Ainsi, pour le projet iMA, nous avons adopté ce modèle, avec des phases régularisées : la conception se déroulait du vendredi au lundi, le développement du lundi au vendredi, et l’ergonomie s’insérait du jeudi au mercredi.

Ceci nous permettait de gérer les problématiques identifiées en amont du projet et répertoriés dans le registre des risques. Ces risques guidaient la priorité des différents points étudiés en ergonomie, comme nous l’avons décrit ce précédent billet. De plus, l’intervention ergonomique était calée selon l’avancement des boucles itératives de conception et de développement.

Chaque itération en ergonomie permettait en outre de vérifier successivement l’évolution des questions transverses et récurrentes, telles que le modèle d’interaction et les réglages afin d’atteindre le point « Game ».

Les questions spécifiques et/ou secondaires étaient, quant-à elles traitées sur une ou deux itérations, en fonction de l’avancement de la production et de la conception. Ce fut le cas notamment pour les questions de fatigue liée au contrôle gestuel, du positionnement optimal des capteurs, et du réglage de la difficulté (visibilité des fragments, parcours, calibrage du level design).

Un point de gestion de projet sur un mode hebdomadaire permettait de présenter de façon régulière les résultats obtenus et les avancées, ainsi que de débattre des améliorations possibles et de leur mise en place en vue de l’itération suivante. Les tests étaient donc également organisés sur une base hebdomadaire, impactant la définition des tâches avec une même fréquence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *