cnam10

Panorama des Projets M2 2013

C’est avec plaisir que j’ai pu assister aux soutenances des projets M2 ENJMIN en cette année 2013. Focus sur 5 projets passionnants : Self control, Les jardiniers célestes, Caravane, Data heist et Sleeping stones.

Self control

Avec un design rappelant les détours tortueux d’American McGee’s Alice, Self control vous propose de guérir vos phobies par des sessions d’hypnose. Plongé dans votre inconscient, gérez votre niveau de stress en évitant ou confrontant vos objets phobiques. Chaque méchanisme de défense que vous pourrez utiliser présentera également un inconvénient, à vous d’utiliser le bon moyen au bon moment pour vous libérer de vos blocages intérieurs.

Le concept bien exploité et l’attention portée à l’immersion fait de ce jeu laisse imaginer des heures de jeu angoissantes plus qu’effrayantes, ce qui n’en est que meilleur. On regrette seulement l’énigme finale qui ressemble plus à de l’essai et erreur qu’à de la réflexion. Cet aspect est toutefois rattrapé par les transformations d’ambiance en cas d’erreur, qui poussent presque à en commettre exprès pour profiter de l’expérience.

Le jardinier Céleste

Jeu social axé sur la créativité et l’exploration, les jardiniers célestes proposent de  positionner et combiner des jardins afin de créer les environnements nécessaires à l’installation de Dieux. Ambiance japonisante aux animations soignées, chaque combinaison permet de créer de nouveaux jardins et les ambiances visuelles et sonores en elle-mêmes valent le détour au-delà du gameplay. Une fois des dieux installés, les ressources que cela apporte permet de faire évoluer sa ville, en résolvant des crises telles que famine et pauvreté, de plusieurs façons différentes.

Les mécaniques sociales, éprouvées semblent à leur place, tout comme les modes de monétisation pertinents et peu intrusifs sur le papier. Un doute subsiste pour ma part concernant la charge de production que demande un tel jeu en termes d’assets et de combinaisons possibles, même si la création d’un seul nouvel élément augmente grandement la durée de vie du jeu. Le concept pourrait en tout cas réconcilier des réticents avec le jeu social, en proposant un gameplay innovant, loin des miriades de clones existantes.

Caravane

Rogue like alliant micro-management et choix cornéliens, Caravane vous propose de guider une tribu nomade vers un lieu où ils pourront vivre, à l’abri du danger et de la famine. Dans un univers graphique tranché et extrêmement beau, les wagons lévitants du convoi laissent deviner un univers très riche rétro-futuriste à souhait. On se prend d’affection pour les membres de son expédition, eux-même liées par des relations soci ales complexes. Ainsi, en cas de famine prolongée, deux personnes pourront s’entretuer pour du pain volé. A vous de trancher sur l’issue du conflit, si vos suiveurs ne s’en occupent pas pour vous !

Data Heist

Alliant tablette et console de salon Data Heist propose des missions d’infiltration dans un monde dominé par de grands groupes industriels. Cyber punk à souhait, vous pourrez planifier vos attaques informatiques directement depuis votre tablette en journée, pendant vos pauses repas ou dans le métro. Une fois de retour dans votre salon, vous vous connectez au serveur et commencez  votre infiltration à la première personne, tout en gardant le contrôle sur vos drônes en temps réel via la tablette.

Concrètement, l’idée de réalité mixte entre la vie réelle et la planification via un device ubiquitaire (existant à la fois dans le monde réel, et dans le jeu) donne des possibilités particulièrement intéressantes pour le jeu, que ce soit dans la phase de planification ou d’infiltration. En effet, selon la stratégie de planification adoptée, l’expérience de jeu change du tout au tout : chemins d’accès, moyens de se débarrasser ou de contourner des ennemis, etc.

On regrette seulement que la partie infiltration demande au joueur d’être discret, mais qu’aucun système de surveillance ne surveille le passage de drônes dans un tel univers.

Sleeping stones

Mettant à l’épreuve vos capacités cognitives, sleeping stones exploite vos capacités à partager votre attention entre deux personnages, et à les contrôler de concert. Le premier, catonné à un univers 2D exige de montrer vos skills de platformer. Le second, libre de se déplacer dans les 3 dimensions des décors, vous demandera précision de mouvement et réflexion pour utiliser à bon escient ses capacités spéciales. Le tout met à l’épreuve votre coordination motrice, en utilisateur deux motion contrôleurs, type PSMove, avec des énigmes et passages de plus en plus exigents en termes de manipulation des personnages.

Conclusion

Cette année encore, une palette très diversifiée de jeux a été présentée, du plus gamer au plus expérimental, proposant dans l’ensemble des gameplays innovants, des ambiances immersives et une touche d’humour. Place maintenant aux stages pour les M2, qu’on leur souhaite plein d’enseignements, pendant que les M1 s’approprient les locaux pour préparer à leur tour leurs projets.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *