Effets des guitares de jeu sur la santé : résultats

Voici dans un premier temps, les résultats de l’enquête sur l’effet des guitares de jeu sur la santé. Nous reviendrons sur leur explication par la suite.

Les répondants, 57 personnes recrutés sur des forums spécialisés dans les jeux vidéo musicaux, ont un âge moyen de 20.1 ans, avec un écart type de 4 ans. A 91% des hommes, ils possèdent en moyenne 4 jeux musicaux chacun.


En termes d’équipement, la guitare Guitar Hero est plus utilisée, avec 63% équipés de cette dernière contre 36% pour le modèle Rock Band.

Le niveau des joueurs est réparti à peu près équitablement entre les différentes difficultés de jeu proposées.

Nous nous sommes ensuite intéressés aux douleurs ressenties. Pour les évaluer, nous avons demandé à chaque participant d’évaluer la fréquence des douleurs ressenties pendant le déroulement du jeu, dans chacune des parties de leurs bras : poignet droit et gauche, coude droit et gauche, épaule droite et gauche. Nous avons ensuite calculé les scores cumulés pour les différentes parties du corps.

Nous remarquons sur ce schéma que les membres droits et gauches sont également touchés, quelle que soit la guitare employée. Les parties des bras les plus touchés sont les poignets, et les épaules semblent légèrement plus contraintes que les poignets.

Par ailleurs, les scores sont légèrement plus faibles avec la guitare Rock Band, qu’avec le modèle Guitar Hero.

Regardons le détail des réponses :

Ici, nous constatons que l’épaule semble plus touchée du côté gauche que du côté droit, quelle que soit la guitare employée. Le score est également plus faible pour Guitar Hero que pour Rock Band, concernant le poignet droit, ce qui va dans le sens de mon hypothèse : la validation des touches serait moins contraignante sur le modèle Guitar Hero.

Cependant, les différences, autant qu’elles soient restent minimes et les tests statistiques réalisés sur ces données n’ont pas permis de valider les hypothèses: aucun lien ne peut être démontré entre le modèle de guitare utilisé et les douleurs évoquées.

Les effets de l’utilisation d’instruments réels ont été contrôlés. D’autres activités réalisées en dehors de ce jeu peuvent avoir une influence sur ces résultats, mais l’étude portant sur des joueurs chevronnés, sur une catégorie de la population bien définie, ce risque est limité.

Il existe tout de même de petites différences, et il serait intéressant de creuser la question sur un échantillon plus grand, ou avec une méthode plus qualitative telle que le test utilisateur, qui permettrait de repérer les déclencheurs pour les douleurs les plus extrêmes, peu représentées mais tout de même évoquées par une poignées de personnes ponctuellement.

Par ailleurs, il est intéressant de noter que les scores restent somme toute globalement bas et les douleurs ponctuelles, souvent amenées par des parties étendues. Pas d’inquiétude particulière donc à avoir pour votre santé, lorsque vous jouez à des jeux musicaux. Comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser, mais c’est à priori sans danger.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *