jvmi5

Concours ENJMIN – les conseils en bref

Voici en bref les conseils que je mettrais en avant pour préparer le concours ENJMIN en coloration ergonomie. Cette partie est en quelque sorte un condensé des différente parties détaillées dans les autres articles.

Le CV

Quelle que soit la spécialité, le CV doit être adapté à l’orientation que vous voulez vous donner. Ce n’est au final pas bien différent de lorsqu’on recherche un emploi. L’expérience que vous avez – ou n’avez pas – est défini par avance, tout se joue donc sur la présentation, la mise en valeur d’un parcours construit. Essayez de faire quelque chose de lisible, n’inscrivez que les expériences en rapport avec la formation choisie lorsque vous avez le choix, ou mettez en valeur vos expériences personnelles le cas échéant.

La lettre de motivation

La lettre de motivation, comme le CV doit être adapté au poste / à la formation que vous convoitez. On veillera à mettre en avant le Je / Vous / Nous. Autrement dit, essayez de décrire en une ligne ce qui vous amène à postuler, ce qui vous intéresse dans la formation proposée puis ce que vous pouvez apporter à celle ci.

Le CV et la lettre de motivation sont des éléments dont vous pouvez vous occuper avant de connaitre le sujet, alors n’hésitez pas à les préparer à l’avance, cela vous laissera plus de temps pour vous concentrer sur le reste.

Le dossier

En ergonomie, j’ai l’impression que le plus gros du recrutement se joue sur le dossier et sur l’oral. Faites particulièrement attention à la consigne. Ce n’est pas tant les contenus demandés qui doivent vous préoccuper, que ce que vous dites sur vous à travers lui. Le sujet précise bien “Le but du dossier est de montrer un intérêt et une capacité de réflexion, d’innovation ou de créativité sur la problématique des medias interactifs en relation avec la spécialité demandée.” C’est sur ces points que vous pourrez éventuellement impressionner le jury.

La partie concept

La partie concept laisse beaucoup de liberté à votre créativité. Le sujet permet des interprétations larges et donne une grande marge en terme de genre comme de concept.
Quel que soit le sujet, je pense qu’il est bon de noter toutes ses idées, puis de faire le tri par la suite. Prenez les concepts qui vous attirent le plus, n’hésitez pas à les élaguer un maximum. Il vaut mieux avoir un concept simple et clair, qu’une idée brillante impossible à coucher sur cinq pages.
Pour les spés ergo, j’aurais tendance à conseiller de faire cela pour deux ou trois idées, et de choisir celle à présenter en fonction des concepts d’ergonomie que vous pensez aborder par la suite.

La partie spécialité

Vous pouvez préparer cette partie par avance, notamment en vous documentant sur des site comme usabilis, la partie ergo de celui ci ou encore des lectures conseillées. Mais il ne s’agit pas simplement de reprendre les concept des autres et de les restituer dans le dossier; C’est là l’intérêt que je vois à se documenter sur l’ergonomie en général, afin de se faire sa propre idée de son application possible au jeu vidéo.

Si ces liens proposent une approche, ce n’est pas la seule possible, et chaque ergonome a sa sensibilité particulière, son approche préférée, sa méthode favorite, des qualités propres qu’il voudra mettre en avant. Par exemple, mes antécédents en ergonomie de l’activité me donnent une vision et des objectif particulier en tant qu’ergonome. Plus que ce qu’est l’ergonomie, si votre regard et compréhension intime de la question passe dans le dossier, vous aurez fait le plus gros du chemin.

L’écrit

Pour les ergos, je pense que l’écrit constitue un passage obligé plus qu’un critère de sélection. Révisez les sujets des années précédentes comme tout le monde, faites de votre mieux, mais pensez que si vous ratez, ce ne sera pas forcemment la fin de l’aventure, a moins de vraiment prendre un carton.

L’oral

A l’oral, vous aurez probablement à défendre votre vision d’ergo et votre parcours. Je vous conseillerai de le préparer comme un entretien d’embauche, à savoir, préparez vous au moins à des questions concernant votre parcours, votre expérience, votre choix d’orientation, et réfléchissez en particulier à ce qui fait l’originalité de votre candidature, par rapport aux autre spécialités et par rapport aux autres ergonomes. on retombe sur la question du regard et de la définition intime du métier. (Question qui relève peut être justement de *ma* définition intime du métier)

De façon générale

N’attendez pas le dernier moment pour vous préparer à chaque étape, faire un bon dossier demande du temps, de la réflexion, et il sera d’autant plus facile à soutenir à l’oral  que vous l’aurez préparé avec soin avant.

Essayez de visiter le site de l’enjmin et le forum régulièrement, il y a beaucoup d’information qui y circule, souvent vitale! Il serait bête de rater le concours parce qu’on s’attend à des délais plus longs. Finalement, les liste des admis à chaque étape arrivent vite, autant en profiter pour s’organiser au plus tôt pour les déplacements, même si ca reste fait dans “l’urgence”.

Demandez de l’aide : faites relire votre dossier par des proches, des élèves de l’école que vous connaissez, faites des simulations d’entretien, etc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *