cnam16

Skies adrift

Cette année les étudiants de M2 de l’ENJMIN nous ont présenté 5 projets des plus intéressants. Cette série de post vous permettra de découvrir ces projets, si vous n’avez pas assisté aux présentations. Pour ce premier projet de l’après midi, découvrez Waban chasseur de vent, qui est determiné a retrouver les disparus de son convoi.

skies

Skies adrift est un savant mélange de the Journey et Don’t Starve, alternant navigation onirique survant à la voile sur les nuages, et phases d’exploration à la recherche de ressources rares sur des îles, à la poursuite d’un convoi disparu. Suscitant rêverie et perte de repères, on imagine très bien le plaisir que l’on pourra prendre à naviguer dans le ciel, la sensation de vitesse, le plaisir du vol, la sécurité relative de la solitude.

Au sol, les prédateurs, la rareté des ressources et les rencontres impliquant des choix moraux pourront mettre sous tension le joueur, dont la vie particulièrement fragile doit être préservée à tout prix : la faim, la soif, le froid sont autant d’ennemis que les créatures de la nuit. Un système de combat basé sur le timing permettra de donner quelques chances de survie supplémentaires, de voler ou affronter les habitants de ces îles flottantes ou de les convaincre de partager leurs ressources.

Les deux gros challenge de ce pitch seront de trouver l’équilibre entre les phases de tensions, tout en donnant du sens et du temps à l’exploration. Le risque principal serait qu’à mal jongler entre les deux, on n’ai finalement aucune balle en main. Le second challenge reste au niveau de l’exploration, des déplacements, de trouver le sweet spot pour procurer du plaisir au joueur dans la contemplation. A ce stade très précoce, on sent le potentiel, on ne ressent pas encore l’émotion.

Quel est votre projet M2 ENJMIN préféré de cette promo 2014 ?

  • Skies Adrift (38%, 11 Votes)
  • Event 0 (31%, 9 Votes)
  • Ascent (24%, 7 Votes)
  • Swap (3%, 1 Votes)
  • Autumn (3%, 1 Votes)

Total Voters: 29

Loading ... Loading ...

One thought on “Skies adrift”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *