pourquoi se servir du jeu vidéo comme moyen éducatif ?

De nombreuses raisons désignent le jeu vidéo comme un moyen excellent d’éducation.

Pour commencer, le jeu vidéo est associé à une idée de détente, de relaxation, s’il est réalisé de façon cohérente, un jeu vidéo éducatif permet de lier l’utile à l’agréable, et rend plus facile de solliciter l’intérêt des jeunes pour des sujets sérieux. Il est envisageable que l’utilisation d’éléments scolaires dans le jeu vidéo suscite un nouvel intérêt pour l’enseignement scolaire auprès de certains jeunes.

Cela ne devrait pas se transformer en “étudier pour les mauvaises raisons”, mais sachant qu’une certaine part de collégiens, entre autres, ne sont pas assez matures pour comprendre l’importance de ce qu’ils apprennent, cela pourrait servir de levier à leur motivation, en attendant qu’ils se trouvent des raisons personnelles d’apprendre leurs leçons, et d’éviter la perte de certains bons éléments qui regrettent leur manque de sérieux par la suite… Sans oublier que le jeu vidéo peut proposer des réponse concrètes à l’éternel “ à quoi ça sert, ce qu’on m’apprends?” en proposant des situations concrètes dans lesquelles ces savoirs seront nécessaires et utiles.

De part son aspect ludique, le jeu vidéo permet d’aborder des sujets de façon moins rigide que l’enseignement ne le ferait. Apprendre à travers le déroulement d’une histoire s’avèrera plus intéressant que le discours ennuyeux de certains profs ou la lecture d’une documentation sans fin.

Le support qu’est le jeu vidéo a aussi l’avantage de pouvoir toucher un public plus large que la télé ( horaires prédéfinis ), l’enseignement ( uniquement des étudiants en fonction de leur spécialisation ). Il s’ouvre aussi à un public adulte comme jeune, indépendamment de la formation initiale ou du niveau social du joueur.

Les jeux donnant la possibilité de choisir le niveau de difficulté, cela peut rendre certains thème plus accessibles à un large public, et permettre aux plus intéressés d’approfondir le sujet, ou d’entrer plus en détail au cours de la progression du jeu. Cela pourrait aussi être un coup de pouce pour les personnes ayant des difficultés dans certaines matières.

Le jeu vidéo permet l’utilisation de nombreux support : textes, vidéos, audio, pictural qui sont complémentés par l’interactivité. Une interactivité telle qui permet de simuler des expériences pratiques. Et cela, sans avoir à investir dans un matériel coûteux ( astronomie?), ni à prendre de risque pour la réalisation ( par exemple dans le cadre d’une étude de réaction chimique, ce qui serait par ailleurs aussi bien d’un point de vue écologique ), mais aussi sans causer de problèmes étiques ( dissections? ).

Il offre également la possibilité de visualiser les documentations de façon plus attrayante, par exemple en offrant la possibilité de se promener dans une galerie d’art virtuelle, ou de voler d’une planète à l’autre pour observer leur surface etc.

Un autre avantage est qu’il offre la possibilité de masquer les éléments éducatifs, sous couvert de jeu, ou d’information de fond, de façon relativement discrète, donnant ainsi la possibilité de transmettre des connaissances, en particulier mais non seulement culturelles, sans que le joueur n’en ai trop conscience. Cela ne permet pas d’apprécier un enseignement en profondeur, mais peut permettre de faciliter le travail de l’élève par la suite.

Le jeu vidéo véhicule un aspect émotionnel qui peut apporter plus de profondeur à un apprentissage, et s’avérer être un facteur supplémentaire de motivation.

A un autre niveau, il est objet d’une facilitée accrue à sensibiliser les gens à certains thèmes éthiques ou sécuritaires ( sécurité routière, secourisme, règles de sécurité en rapport avec la cuisine, l’électricité, le gaz, les enfants en bas âge, choses à faire et à éviter etc… ), que trop peu de personnes ne connaissent alors qu’il s’agit de peu, et que cela pourrait être bénéfique à de nombreuses personnes.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *