MrGreen

Son nom vient du personnage que l’on incarne, le fameux Mr Green des forums. Pourchassé par des smileys en colère, récoltez des étoiles pour obtenir le meilleur score. Collectez les objets spéciaux pour augmenter vos chances : se téléporter d’un niveau à l’autre, emprisonner vos ennemis, doubler vos points, gagner des vies… Mais attentions aux pièges: contrôles inversés et autre petits désagréments, le tout sur une petite musique entêtante.

MrGreen est un petit pacman-like avec Game Maker, autant pour le fun que pour apprendre à me servir du programme. J’ai donc focalisé mon temps sur la création des niveaux, et les décors/éléments statiques; mais je ne voulais pas passer des heures à créer des animations. Je me suis décidée à utiliser des smileys comme personnages, histoire d’éviter les sprites de base qui viennent avec le programme.

Pour le joueur, le fameux Mr Green semblait être idéal, et quelques smileys en colère à la place des fantômes. Ainsi, on pourra dire que ceux ci en ont après le joueur, qui cueille les fleurs dans le décors. J’ai décidé de focaliser le gameplay sur les déplacements. Pour commencer, j’ai laissé au joueur le contrôle de la vitesse de déplacement: plus il garde une flèche appuyée, plus il va vite; de fait, il devra freiner avant de pouvoir faire demi tour. afin de rendre un peu plus complexe le jeu, vu et revu, j’ai opté pour deux rangées de pickups à la place d’une, ce qui oblige le joueur à faire attention à sa trajectoire, et bien centrer son personnage (ou au contraire, essayer d’échapper à ses poursuivants en rasant les murs).

Les ennemis se déplacent au hasard, et ne suivent pas forcément le joueur, (pas d’IA) ils agissent donc plus en gardes d’une partie du “parc”. Ceci s’étant révélé plutôt facile, j’ai ajouté plus loin dans les niveaux des ennemis plus durs à éviter, car ils se déplacent plus rapidement.
J’ai par la même occasion ajouté un système de bonus, qui affectent le jeu de diverse manière, entre autre en influant les déplacements (vitesse/contrôles inversés etc.), et permettant au joueur de capturer les gardiens ayant peur (comme dans le pacman normal). Ces derniers aussi apparaissent de façon progressive, pour augmenter la variété et le niveau de difficulté de façon progressive. Enfin, les niveaux sont construits de même, d’une façon de plus en plus difficile à parcourir, qui demandent de plus en plus de précision dans les déplacements. Il en comprend une trentaine à ce jour.

Une musique et ses variantes (en fonction des bonus) accompagnent le jeu. Il faut cependant avouer qu’une seule, est quelque peu répétitive, cela dit, je ne suis pas musicienne, donc je m’en tiendrai là pour l’heure.
Voici quelques aperçu du jeu:

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *